// Fonction executée lors de l'utilisation du clic droit. $(document).bind("contextmenu",function() { // Si vous voulez ajouter un message d'alerte alert('Merci de respecter le travail du webmaster en ne copiant pas le contenu sans autorisation'); // On indique au navigateur de ne pas réagir en cas de clic droit. return false; });

Les débuts d'Alpina

Alpina

Alpina est un constructeur automobile allemand spécialisé dans les segments haut de gamme et sportif.

Alpina est à l'origine un préparateur automobile qui, depuis 1983, est reconnu comme constructeur automobile. Alpina privilégie l'aménagement intérieur et la performance, et utilise donc les modèles d'un autre constructeur allemand BMW comme base pour ses véhicules. L'aspect extérieur des modèles varie très peu par rapport aux modèles BMW. Par contre l'habitacle reçoit des sièges et des selleries raffinés spécifiques à Alpina. Alpina développe aussi ses propres motorisations, boîte de vitesses, pots catalytiques, etc. En France Alpina est distribué, sur commande spéciale, via le réseau BMW.

Alpina n'est pas seulement un constructeur automobile, la marque possède aussi des vignobles et produit son propre vin depuis 1979.

Historique

Alpina est fondée par le docteur Rudolf Bovensiepen, l'entreprise fabrique des machines de bureau. En 1961, Burkard Bovensiepen, fils de Rudolf Bovensiepen, débute le développement d'une motorisation à doubles carburateurs Weber pour équiper la BMW 1500. Cette mécanique reçoit beaucoup d'éloges de la presse mais aussi du patron de BMW. La fabrication du moteur débute dans l'usine du père de Rudolf Bovensiepen. En 1965, Alpina s'installe à Kaufbeuren et compte alors 8 employés.

1968 marque les débuts de l'aventure de la marque en compétition automobile des voitures de tourisme. Entre 1968 et 1973 plusieurs grands pilotes comme Derek Bell, Harald Ertl, James Hunt, Jacky Ickx, Niki Lauda, Brian Muir et Hans Stuck prennent place au volant des Alpina. Alpina remporte ainsi le championnat Européen des voitures de tourisme en 1970 et 1973, mais aussi plusieurs courses en Allemagne et en Europe comme les 24h de Francorchamps en 1970. Parallèlement à la compétition, Alpina développe avec BMW une version légère (CSL) de la BMW 3.0 CS, qui servira aussi à la compétition.

Durant le choc pétrolier des années 1970, Alpina résiste à la crise et associe à différents revendeurs en Allemagne, Grande-Bretagne et en Suisse. L'entreprise développe aussi des moteurs fonctionnant au gaz. Après une nouvelle victoire dans le championnat Européen des voitures, les dirigeants de la marque décident d'arrêter les courses automobiles pour une durée de 10 ans et d'orienter l'activité vers la fabrication de modèles exclusifs. Ainsi en 1978, Alpina présente la BMW ALPINA B6 2,8 sur la base de la BMW série 3 (E21) et la BMW ALPINA B7 Turbo sur la base de la BMW série 5 (E12). En 1983, le Ministère des Transport allemand reconnaît Alpina comme constructeur automobile.

À partir de 1985 Alpina est le premier constructeur à équiper tous ses modèles de pots catalytiques en métal, utilisant la technologie de EMITEC. Technologie reconduite sur les versions course en 1987, lors du retour d’Alpina dans le championnat allemand de voitures de tourisme, dans lequel le constructeur remporte plusieurs victoires. Après la saison 1988, Alpina se retire définitivement de la compétition pour se concentrer uniquement sur la commercialisation de ses modèles.

Au début des années 1990, Alpina est en pleine croissance, grâce au succès commercial de la BMW ALPINA B10 Bi-turbo, l’entreprise qui comprend environ 120 employés se fait construire de nouveaux locaux à Buchloe. En 1992, Alpina devient le premier constructeur automobile à équiper une voiture d’une boîte de vitesses à gestion électronique, alors nommée SHIFT-TRONIC. Cette boîte de vitesses permet des changements de rapports plus dynamiques et ouvre la voie aux nouvelles boîtes de vitesses séquentielles. Alpina introduit aussi les premiers véhicules de série équipés de pots catalytiques à chauffage électrique. Cette technologie, développé conjointement avec EMITEC et BMW, permet de réduire de 80 % les émissions de HC, NOx et CO par rapport à la norme en vigueur en 1996. Au salon de Genève 1999, Alpina présente son premier modèle carburant au diesel, la BMW ALPINA D10 BITURBO basée sur la BMW série 5 (E39).

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site